Pharmacie Du Géant Casino - Flux RSS d'actualités santé Les dernières actualités de Pharmacie Du Géant Casino sur la santé, de la médecine et des pharmaciens, ainsi que les études sur les maladies. https://para-pharmacie-geant.mesoigner.fr/actualites Thu, 21 Jan 2021 13:03:54 +0100 <![CDATA[Tout savoir sur le Nutri Score]]> Sur chaque aliment préemballé, le tableau des valeurs nutritionnelles est obligatoire. Ce tableau renferme énormément d’informations comme la valeur énergétique des produits, les teneurs en graisses, les acides gras saturés, les glucides, les sucres, les protéines et le sel pour 100g ou 100mL de produits. Ces données ne sont pas toujours faciles à interpréter, c’est pourquoi le règlement européen a permis il y a 3 ans l’apposition d’une information nutritionnelle claire, visible et facile à comprendre pour tous. Le Nutri-Score a donc été créé pour répondre à cette demande.

 

Qu’est-ce que le Nutri-Score ?

Le Nutri-Score est un logo apposé en face avant des emballages qui informe sur la qualité nutritionnelle des produits sous forme simplifiée et complémentaire à la déclaration nutritionnelle obligatoire (fixée par la réglementation européenne). Il se base sur une échelle de 5 couleurs allant du vert foncé au orange foncé, associé à des lettres allant de A à E pour optimiser son accessibilité et sa compréhension par le consommateur.

 

Comment le Nutri-Score est attribué aux aliments ?

Le Nutri-score est attribué sur la base d’un score qui prend en compte pour 100g ou 100mL de produit, la teneur en nutriments et aliments à favoriser (fibres, protéines, fruits, légumes, légumineuses, fruits à coques, huile de colza, de noix et d’olive) et celle en nutriments à limiter (énergie, acide gras saturés, sucres, sel). Après calcul, le produit se verra attribuer une lettre et une couleur.

 

Comment les marques font pour utiliser le Nutri-score pour leur produit ?

L’utilisation du Nutri-Score est gratuite. Les entreprises souhaitant l’utiliser doivent s’enregistrer sur une des plateformes que vous retrouverez en suivant ce lien : https://www.santepubliquefrance.fr/determinants-de-sante/nutrition-et-activite-physique/articles/nutri-score.

Lors de vos courses, le Nutri Score permet de vous aider à faire un choix entre plusieurs produits d’un même rayon et de comparer la qualité nutritionnelle pour un même produit de différentes marques.

 

Sources :

https://www.santepubliquefrance.fr/determinants-de-sante/nutrition-et-activite-physique/articles/nutri-score

https://www.mangerbouger.fr/Manger-mieux/Comment-manger-mieux/Comment-comprendre-les-informations-nutritionnelles/Qu-est-ce-que-le-Nutri-Score?xtor=SEC-33-GOO-[Nutriscore]--S-[le%20nutri%20score]&gclid=EAIaIQobChMI2Zry2-Ga7gIVh9OyCh1gYgkUEAAYASAAEgJkmPD_BwE

]]>
https://para-pharmacie-geant.mesoigner.fr/actualites/1071-tout-savoir-sur-le-nutri-score
<![CDATA[Vaccination contre la Covid 19]]> Les firmes BioNTech et Pfizer ont développé le 1er vaccin contre la Covid-19 ayant reçu l’autorisation de mise sur le marché (AMM) en Europe. Son petit nom est le Comirnaty. Il peut désormais être utilisé pour vacciner les personnes de plus de 16 ans pour prévenir la Covid-19 due au virus SARS-CoV-2. Suite à cette annonce, la Haute Autorité de Santé (HAS) a déterminé une stratégie vaccinale. Qu’en est-il des recommandations de l’HAS et de ce vaccin ?

 

Tout savoir sur le vaccin Comirnaty

Le vaccin est efficace chez toutes les personnes, peu importe l’âge, le sexe ou l'indice de masse corporelle. Il doit être administré en 2 doses espacées de 21 jours. Son efficacité est de 95% pour se protéger des formes symptomatiques de la Covid-19. En ce qui concerne les effets indésirables, ce sont ceux semblables à de nombreux vaccins comme la douleur au point d’injection, de la fatigue et des maux de tête, disparaissant en 1 à 2 jours habituellement. De rares cas d’effets indésirables graves ont été documentés, lié notamment aux réactions allergiques.

 

La stratégie vaccinale

Le vaccin Comirnaty est gratuit pour tout le monde. Celui-ci n’est pas obligatoire. Si vous souhaitez vous faire vacciner, une consultation de pré-vaccination est prévue avec votre médecin traitant au cours de laquelle selon les cas vous serez immédiatement vacciné.

L’ANSM a mis un dispositif renforcé pour surveiller les effets indésirables, tous les signalements peuvent se faire sur le Portail de signalement des évènements sanitaires indésirables par les professionnels de santé ainsi que les personnes vaccinées.

L’idée est de vacciner les personnes les plus vulnérables au virus et les plus susceptibles de développer des formes graves, c’est à dire les personnes âgées et le personnel travaillant auprès de ces personnes.

 

La vaccination associée aux mesures barrières a pour objectif de réduire les formes graves de la Covid-19 et de ce fait la mortalité due au virus.

 

Source :

https://www.ameli.fr/assure/actualites/vaccination-contre-la-covid-19-tout-savoir-sur-la-strategie-le-calendrier-et-les-vaccins

https://www.has-sante.fr/jcms/p_3227179/fr/vaccination-contre-la-covid-19-la-has-definit-la-strategie-d-utilisation-du-vaccin-comirnaty#_ftn1

]]>
https://para-pharmacie-geant.mesoigner.fr/actualites/1069-vaccination-contre-la-covid-19
<![CDATA[Tout savoir sur le dossier pharmaceutique]]> Le dossier pharmaceutique (DP) est un fichier informatique, qui a été créé par la loi du 30 Janvier 2007 afin de consulter l’historique des médicaments qui vous ont été prescrits ou délivrés. C’est le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens qui a été missionné pour le mettre en place. Avant il n’était accessible qu’aux pharmaciens, et depuis 2013, il l’est aussi pour les médecins exerçant dans les établissements de santé (hôpitaux).

 

Quels sont les intérêts d’avoir un dossier pharmaceutique ?

Le dossier pharmaceutique permet au pharmacien et au médecin de disposer des traitements pris par le patient le plus récemment possible. En connaissant les médicaments du patient, cela permet de contribuer au bon usage de celui-ci, d’éviter les traitements redondants (confusion possible entre le générique et le princeps) ou les risques d’interactions médicamenteuses. Ses informations améliorent la coordination de soins entre la ville et l’hôpital. Pour finir, on améliore la couverture vaccinale car le suivi est beaucoup plus facile (la durée de conservation des données pour les vaccins est de 21 ans).

 

Quels sont les autres services du dossier pharmaceutique ?

Le dossier pharmaceutique permet d’informer sur les ruptures d’approvisionnement en médicaments, de diffuser en quelques minutes les alertes sanitaires et de transmettre les rappels et retraits de lots de médicaments.

L’ANSM et l’Institut national de veille sanitaire (INVS) peuvent accéder aux données anonymes relatives aux médicaments. Ces données permettent de contribuer au suivi de la situation sanitaire de la population en France.

 

Comment faire pour activer son dossier pharmaceutique ?

De façon générale, le pharmacien vous sensibilise à l’ouverture de votre dossier pharmaceutique, mais vous pouvez aussi lui faire la demande. Il faut juste votre carte vitale et en un clic c’est fait.

Si vous voulez de plus amples informations n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

C’est une sécurité dans la prise en charge de votre santé, le dossier pharmaceutique n’a que des avantages.

 

Source :

http://www.ordre.pharmacien.fr/Le-Dossier-Pharmaceutique/Qu-est-ce-que-le-DP

]]>
https://para-pharmacie-geant.mesoigner.fr/actualites/1057-tout-savoir-sur-le-dossier-pharmaceutique
<![CDATA[Faire un test covid avant les fêtes : pour ou contre ?]]> Deux incitations s’opposent : d’un côté se faire tester en masse avant les fêtes, de l’autre tester une population cible pour éviter l’engorgement des laboratoires et l’effet « totem d’immunité ». Alors, pour ou contre le test avant les fêtes ?

 

Des tests à grande échelle pour anticiper les contaminations

Avec le déploiement des tests antigéniques dont le résultat est rapide (de 15 à 30 minutes) en pharmacie et dans les aéroports on peut désormais se permettre de tester plus massivement la population selon Gérald Kierzek, médecin urgentiste, chroniqueur santé et auteur de Coronavirus, comment se protéger ?* Il préconise une stratégie de dépistage intensifiée dans les grandes villes en testant ceux qui n’ont pas de symptômes pour stopper la propagation du virus. En effet, son argument est qu’une personne asymptomatique aura plus de risque de contaminer d’autres personnes car elle ne se rend pas compte de sa contagiosité. Il défend donc l’idée qu’il faut tester le plus de monde possible pour traquer le virus et anticiper les contaminations.

 

La mise en garde du ministre de la santé contre les tests de masse

D’un autre côté, notre ministre de la santé Olivier Véran, a mis en garde jeudi 10 décembre : « S'il vous plaît, demande-t-il, n'utilisez pas le test comme une sorte de totem d'immunité, c'est risqué pour vous et c'est risqué pour vos proches. »** En effet, il existe un risque de faux négatif (20% environ). Le danger étant de se faire tester, d’avoir un faux négatif, se sentir en confiance et d’abandonner les gestes barrières en présence de sa famille durant les fêtes. Rappelons-le : même si le test est négatif, il est primordial de continuer à observer les gestes barrières !

Pour éviter la troisième vague d’épidémie, les consignes du gouvernement pour les fêtes sont le respect des gestes barrières y compris avec ses proches - on oublie les embrassades ! - et une limite conseillée de 6 adultes à table.

De plus, le dépistage de masse risque d’être la cause d’un allongement des délais pour obtenir le résultat de son test PCR. Il faut donc laisser la priorité aux personnes symptomatiques et aux cas contacts.

 

Que faire alors ?

Si vous travaillez en communauté, que vous avez fait quelques magasins et que vous prévoyez de voir des personnes à risque ou fragiles durant les fêtes, se faire dépister quelques jours avant est pertinent. Si vous avez bien respecté les gestes barrière, il n’y a aucune raison de douter. Vous pouvez aussi vous auto-confiner 5 à 6 jour avant Noël en réduisant au maximum les contacts et les sorties pour limiter les risques le jour des retrouvailles avec votre famille.

 

Test PCR ou antigénique, lequel choisir ?

En cas de symptômes comme la perte de goût ou d’odorat un test antigénique est suffisant mais en l’absence de symptômes il vaut mieux privilégier le test PCR, fiable a près de 99% dans ces cas-là. Si vous n’obtenez pas de rendez-vous pour le test PCR au bon moment (demandez quand le laboratoire pourra vous donner le résultat, soit entre 24 et 48h), faites un test antigénique qui vous permettra d’avoir une réponse très rapidement. Pour rappel, dans la stratégie gouvernementale, le test antigénique vient en support des test RT-PCR qui restent la référence

 

* Editions de l’Archipel, mars 2020

** Source AFP

]]>
https://para-pharmacie-geant.mesoigner.fr/actualites/1055-faire-un-test-covid-avant-les-fetes-pour-ou-contre
<![CDATA[Tout savoir sur les tests antigéniques Covid-19]]> Les tests antigéniques sur prélèvement nasopharyngé constituent un atout supplémentaire pour lutter contre le virus responsable de la covid-19. Ils sont complémentaires aux test RT-PCR qui restent la technique de référence pour détecter l’infection. 

 

Définition et avantages des tests antigénique

Les tests antigéniques indiquent si la personne est contaminée par le coronavirus au moment du test. Ce test détecte des fragments de virus sur les prélèvements nasopharyngés. Le résultat est beaucoup plus rapide que le test RT-PCR ; aujourd’hui on l’obtient en 15 à 30 minutes. Le second avantage est qu’il ne doit pas obligatoirement être fait en laboratoire, les médecins, infirmiers et pharmaciens peuvent le réaliser. Ils s’insèrent dans la politique de dépistage nationale en complément de ce qui existe déjà.

 

A qui sont destinés les tests antigéniques ?

Ces tests sont prioritairement réservés aux personnes symptomatiques, mais si elles ont des symptômes depuis un temps égal ou inférieur à 4 jours. Si les symptômes durent depuis plus de 4 jours, il faut se rapprocher d'un laboratoire pour effectuer un test SARS-CoV-2 par RT-PCR.

Les tests antigéniques peuvent aussi être utilisés pour des personnes asymptomatiques si un professionnel de santé l’estime nécessaire (médecin, pharmacien ou infirmier). En sortie de confinement, pour les personnes qui vont se réunir le temps d'un repas, notamment pour les fêtes, le dépistage intensif permettrait de limiter la propagation du virus. L'intérêt d'un dépistage de masse avant les fêtes de Noël est capital pour éviter une troisième vague trop dure.

La HAS surveille les évolutions des tests afin de faciliter la détection. Il est normalement attendu des tests antigéniques avec prélèvements salivaires, moins invasifs. Le graal est le développement d’autotests que chacun pourra faire chez soi !

 

Les tests sont importants dans la stratégie de lutte contre le Covid 19 ; ils sont complémentaires aux indispensables gestes barrière !

]]>
https://para-pharmacie-geant.mesoigner.fr/actualites/963-tout-savoir-sur-les-tests-antigeniques-covid-19
<![CDATA[Tout savoir sur le Dastri]]> La filière DASTRI est un éco organisme national qui a été conçu pour détourner les déchets d’activité de soins à risque infectieux (DASTRI) perforants (qui traverse la peau) du flux des déchets ménagers. Ces déchets perforants, s’ils sont éliminés avec les autres déchets, représentent un risque d’infection pour la collectivité. La collecte concerne 2 catégories de bénéficiaires, les patients en auto-traitement et les utilisateurs d’autotests de diagnostic des maladies infectieuses transmissibles. Cet organisme est financé en totalité par les industriels de santé, les entreprises du médicament et les fabricants de dispositifs médicaux. Le DASTRI a plusieurs missions, ainsi que des enjeux de santé publique et environnementaux.

 

Quelles sont les missions des DASTRI?

Les DASTRI ont 3 missions :

  • Une mise à disposition gratuite des collecteurs spécifiques (plusieurs tailles différentes) dans les pharmacies d’officine et des établissements de santé,

  • La collecte et l’élimination de ces boites à aiguilles selon les réglementations environnementales,

  • La communication et la sensibilisation à l’ensemble des acteurs de la filière afin d’encourager le geste de tri.

 

Qui sont les bénéficiaires ?

Les patients en auto-traitements sont des patients qui s’administrent par leurs propres moyens un traitement médical et/ou réalisent de l’auto-surveillance sans l’intervention d’un professionnel de santé (par exemple les patients diabétiques). Vous trouverez la liste des patients concernés en allant sur ce lien https://www.dastri.fr/les-patients-en-auto-traitement/.

Les autres bénéficiaires sont les personnes qui utilisent des autotests de diagnostic des maladies infectieuses transmissibles comme les autotests de dépistage du VIH.

 

Comment se passe le traitement des déchets ?

Les déchets sont soit incinérés dans un incinérateur habilité à traiter les DASTRI, soit acheminés vers un centre de prétraitement (broyage et désinfection). Après le prétraitement, ceux-ci seront incinérés dans un incinérateur pour déchets ménagers ou enfouis dans des installations de stockage.

Il est primordial de ramener les boites pleines dans les pharmacies, et n’oubliez pas d’en redemander si vous n’en avez plus.

Demandez conseil à votre pharmacien en cas de doute sur le traitement de vos déchets.

Source :

https://www.dastri.fr/

]]>
https://para-pharmacie-geant.mesoigner.fr/actualites/1024-tout-savoir-sur-le-dastri
<![CDATA[Movember, le mois de la moustache]]> Chaque année depuis 2003, Movember Foundation est une association qui invite les hommes à se faire pousser la moustache durant tout le mois de novembre. Les objectifs sont de sensibiliser la population générale à la santé masculine et de récolter des dons pour financer la recherche sur les cancers de l’homme comme celui de la prostate ou des testicules. L’état de santé des hommes est en crise, dans le monde entier en moyenne les hommes meurent 6 ans plus tôt que les femmes.

 

Quelles sont les missions de cette association ?

Movember Foundation se consacre aux problèmes de santé masculine. Les problèmes de santé mentale touchent plus fréquemment les hommes que les femmes, l’Organisation Mondiale de la Santé évalue à 510 000 le nombre d’hommes qui se suicident chaque année dans le monde. Le cancer de la prostate et des testicules ont également un impact considérable sur l’espérance de vie des hommes. L’objectif premier est de financer des solutions révolutionnaires afin d’apporter des améliorations aux hommes atteints de cancer, de problèmes de santé mentale et d’inactivité physique.

 

Comment s’engager dans le Movember ?

Pour participer aux actions de la Movember Foundation, tout d’abord pour les hommes, laissez-vous pousser la moustache, peu importe l’aspect qu’elle aura, vos visages seront les garants du succès de cette cause. Pour toutes les personnes qui souhaiteraient participer, marchez ou courez 60km au cours du mois pour les 60 hommes qui se suicident à chaque heure dans le monde. Vous pouvez également rassembler une équipe avec des amis, collègues, la famille... et réaliser un évènement simple et ludique, virtuel ou en personne. Ou encore faire un don en allant sur le lien suivant https://fr.movember.com/donate.

 

Le mois de novembre touche à sa fin mais il n’est pas trop tard pour participer.

 

Source :

https://fr.movember.com/?home

]]>
https://para-pharmacie-geant.mesoigner.fr/actualites/1002-movember-le-mois-de-la-moustache
<![CDATA[L’antibiorésistance chez les animaux : que faut-il savoir ?]]> Le 18 Novembre avait lieu la Journée européenne d’information sur l’antibiorésistance. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) a publié lors de cette journée les résultats sur la surveillance annuelle des bactéries résistantes aux antibiotiques chez les animaux et du suivi des ventes d’antibiotiques vétérinaires.

 

Quelles sont les observations de l’ANSES ?

De manière générale, ils observent une baisse ou une stabilisation du taux de bactéries résistantes. En 2019, l’exposition des animaux aux antibiotiques a baissé de quasiment 11% par rapport à l’année d’avant. En ce qui concerne les bactéries multirésistantes (c’est-à-dire insensibles à plus de 3 antibiotiques), elles sont aussi en baisse dans toutes les filières animales.

 

Quel est le suivi de l’usage des médicaments vétérinaires ?

L’ANSES via l’Agence nationale du médicament vétérinaire (ANMV) suit la vente des antibiotiques à usage vétérinaire et l’exposition des animaux à ces derniers. La quantité d’antibiotiques vendus est en diminution constante, en 2019, elle est en baisse de 10,5% par rapport à 2018. Les principaux résultats montrent que le niveau d’exposition est au plus bas depuis le début du plan EcoAntibio mis en place le 18 Novembre 2011 par le ministère en charge de l’agriculture.

 

Qu’est ce que le plan EcoAntibio ?

Le plan EcoAntibio a 5 axes principaux : promouvoir les bonnes pratiques et sensibiliser les acteurs, développer les alternatives évitant les recours aux antibiotiques, renforcer l’encadrement des pratiques et des règles de prescription commerciales, améliorer le dispositif de suivi de la consommation des antibiotiques, de l’antibiorésistance et promouvoir la même approche à l’échelon européen et international.

Ce plan avait été mis en place pour 5 ans, de 2012 à 2017 et il a été reconduit jusqu'en 2021.

L’utilisation de façon raisonnée des antibiotiques a été très bien menée depuis ces dernières années, les efforts doivent continuer pour rester sur cette bonne dynamique.

 

Source :

https://www.anses.fr/fr/content/surveiller-et-mieux-conna%C3%AEtre-la-diffusion-de-l%E2%80%99antibior%C3%A9sistance-chez-les-animaux-ce-qu%E2%80%99il

https://www.journee-mondiale.com/358/journee-europeenne-d-information-sur-les-antibiotiques.htm#:~:text=La%20journ%C3%A9e%20europ%C3%A9enne%20d'information,par%20de%20nombreux%20pays%20europ%C3%A9ens.

https://agriculture.gouv.fr/plan-ecoantibio-2012-2017-lutte-contre-lantibioresistance

]]>
https://para-pharmacie-geant.mesoigner.fr/actualites/999-lantibioresistance-chez-les-animaux-que-faut-il-savoir
<![CDATA[#MoisSansTabac]]> La cigarette est source de nombreux plaisirs dont les fumeurs deviennent très vites dépendants. Il est important de savoir qu’1 à 2 cigarettes par jour sont suffisantes pour augmenter le risque de développer des maladies. L’arrêt du tabac permet d’améliorer la qualité de vie et de santé pour soi et pour son entourage. Depuis le 1er Novembre a lieu la campagne « MoisSansTabac », alors il est encore temps de prendre la décision d’arrêter de fumer et de se faire aider durant cette campagne motivante.

 

Quelles sont les raisons d’arrêter de fumer ?

Peu importe l’âge et le moment où vous arrêtez de fumer, dans tous les cas les bénéfices sont là. L’arrêt de la cigarette réduit la mortalité liée aux maladies cardiovasculaires et au cancer broncho-pulmonaire.

Dès l’arrêt du tabac, le risque de cancer du poumon diminue. Après 1 an sans tabac, le risque d’infarctus du myocarde est diminué de moitié et le risque d’accident vasculaire cérébrale est au même niveau qu’un non-fumeur.

En quelques jours, vous perdrez vite les odeurs de tabac froid dans votre environnement, votre goût et votre odorat s’amélioreront, votre respiration sera plus facile et votre énergie augmentera.

 

Quelles sont les aides pendant le MoisSansTabac ?

Sur le site https://mois-sans-tabac.tabac-info-service.fr/, inscrivez-vous et commandez le kit d’aide à l’arrêt. Ce kit contient tout le nécessaire pour vous accompagner quotidiennement.

Vous pouvez aussi contacter le 39 89*, un tabacologue sera à votre écoute et vous conseillera.

L’application Tabac info service (https://www.tabac-info-service.fr/je-me-fais-accompagner/je-telecharge-l-appli ) est personnalisable en fonction de vos habitudes, vos motivations et vos inquiétudes. Mais surtout elle vous donne en direct l’évolution de votre consommation et les bénéfices pour votre santé et votre porte-monnaie !

La communauté Facebook « Tabac info service #moissanstabac » peut-être un moyen supplémentaire pour vous aider.

N’hésitez plus, c’est le moment de se lancer pour arrêter de fumer. Parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien, ils sauront aussi vous guider dans votre démarche.

(*) : appel gratuit (1er appel facturé aux prix d’un appel normal) du lundi au samedi de 8h à 20h.

 

Source :

https://mois-sans-tabac.tabac-info-service.fr/

https://www.santepubliquefrance.fr/determinants-de-sante/tabac/documents/depliant-flyer/pourquoi-arreter-de-fumer

https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A14364

]]>
https://para-pharmacie-geant.mesoigner.fr/actualites/985-moissanstabac
<![CDATA[Covid-19 : Le reconfinement]]> Dans le dernier point sur la situation épidémiologique publié par Santé Publique France le 29 octobre, les indicateurs nationaux montrent une importante accélération de l’épidémie de COVID-19. Les personnes les plus touchées sont les personnes âgées de 65 ans et plus. Pour pallier cette 2ème vague, le président de la République a lancé un reconfinement ce 29 octobre dernier à minuit et ce jusqu’au 1er décembre. Les principes ne sont pas strictement identiques à ceux de mars dernier.

 

Quelles sont les différences avec le confinement de mars ?

Pour se déplacer il y aura désormais 3 attestations au lieu d’une ; une attestation dérogatoire de déplacement, une pour le justificatif de déplacement professionnel et une pour le déplacement scolaire. (1)

Beaucoup plus de commerces et d’entreprises resteront ouverts, seuls les commerces qualifiés de « non essentiels » par le gouvernement comme les librairies, disquaires, coiffeurs... seront fermés.

En ce qui concerne l’enseignement, tous les établissements scolaires resteront ouverts sauf les universités, qui seront fermées et dispenseront les cours à distance en viso conférence.

Les visites aux personnes âgées dans les Ehpad pourront continuer avec un protocole sanitaire strict.

Le déplacement pour prendre l’air de 1h à moins d’1km de son domicile est de nouveau de rigueur pour ce reconfinement, mais cette fois-ci les parcs et jardins resteront accessibles.

 

Que faire de plus pour limiter la propagation du virus ?

Bien évidemment les gestes barrières restent toujours de mise.

Le gouvernement a mis à jour l’application StopCovid, elle s’appelle maintenant TousAntiCovid. (2) Cette application permet aux personnes positives de prévenir immédiatement les personnes qu’elles auraient pu contaminer durant la période de contagiosité. Elle permet donc d’alerter et d’être alerté. Plus elle sera utilisée, plus l’évolution de l’épidémie sera controlée.

 

Source :

  1. https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestations-de-deplacement
  2. https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/cfiles/tous_anticovid_application.pdf

https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A14405

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/tousanticovid

https://www.santepubliquefrance.fr/dossiers/coronavirus-covid-19

]]>
https://para-pharmacie-geant.mesoigner.fr/actualites/970-covid-19-le-reconfinement