Vigilance maintenue pour la grippe

Bien qu’en baisse depuis janvier, la grippe est toujours présente au-delà du seuil épidémique. Les recommandations de protection contre les virus sont toujours une priorité pour les acteurs de santé. En effet, depuis décembre, on note un excès de mortalité de plus de 8500 personnes dont plus de 6000 imputables à la grippe. Même si ces données ne sont pas encore consolidées, l’épidémie de grippe de cette année montre encore à quelle point cette maladie est à prendre au sérieux.

Une épidémie de grippe en baisse

Après un pic épidémique en fin d’année, le nombre de personnes contaminé baisse régulièrement. Alors que les premières infections étaient essentiellement dues à un virus de type A, ce sont les virus de type B qui prennent le relai majoritairement depuis février. Aucune région n’est épargnée en France métropolitaine et en Corse.

Une grippe dangereuse

D’après le bulletin grippe de Santé Publique France de la semaine 9, un grand nombre de cas ont été amené en réanimation avec de nombreux décès.  Plus d’une personne sur 2 avait 65 ans et plus et 20% étaient des enfants de moins de 5 ans ! Même s’il est inférieur à celui de l’an passé, on estime l’excès du nombre de décès à plus de 8500 personnes. Il vaut mieux se protéger cet hiver !!!

Pour limiter la grippe la saison prochaine

L’épidémie de grippe tend à se terminer. Il faut prendre des leçons de cette situation. L’an prochain, dans votre intérêt et celui de votre entourage, faîtes vous vacciner. Et par chance, le vaccin va protéger contre 4 souches de grippe contre 3 actuellement. En plus de cela des mesures barrières permettent de limiter la transmission de la grippe :

− Se laver fréquemment les mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydro-alcoolique

− Porter un masque quand on présente un syndrome grippal

− Limiter les contacts avec les personnes malades

− Aérer son logement chaque jour pour en renouveler l’air

Pour en savoir plus sur la prévention, consultez le site de Santé publique France

 

 

Dr Xavier MOSNIER-THOUMAS